EU Rik & Mon's
Nature.Guide

Nerprun purgatif

Rhamnus cathartica
Rhamnacées (Rhamnaceae)


(tous les crédits et droits de la source Wikipedia s'appliquent)

Le Nerprun purgatif, Nerprun cathartique ou Nerprun officinal (Rhamnus cathartica), est une espèce de plantes à fleurs de la famille des Rhamnaceae. C'est l'une des quelques espèces de nerpruns qu'on peut naturellement trouver en Europe alors que la plupart de la centaine d'espèces de nerpruns sont tropicales ou subtropicales.

Taxonomie et étymologie

Linné a originellement nommé l'espèce Rhamnus catharticus, l'épithète ayant été corrigée en « cathartica » car « Rhamnus », le nom de genre, est féminin.

Rhamnus vient du grec rhamnos, qui désigne le Nerprun purgatif, et cathartica est dérivé du grec καθαρτικός, « purgatif ». Le terme français de « nerprun » dérive du latin populaire niger prunus (« prunier noir ») qui a donné aussi noirprun, synonyme de nerprun.

On l'appelle aussi bourgépine (bourdaine épineuse) ou épine de cerf.

Description

Le Nerprun purgatif est un arbrisseau caducifolié de deux à cinq mètres de haut. C'est une plante dioïque ou polygame, à l'écorce lisse, gris-brun. Les rameaux gris sont souvent terminés par une épine.

Les feuilles sont caduques, presque opposées, elliptiques à ovales, de 2,5 à 9 cm de long et 1,2 à 3,5 cm de large, finement dentées, aux nervures très apparentes, vertes virant au jaune à l'automne.

Les fleurs vert-jaune, à quatre pétales, sont rassemblées en grappes par cinq à dix. Elles sont unisexuées et pollinisées par les insectes.

Le fruit, de 6 à 10 mm de diamètre, est une drupe noire qui contient quatre graines. En quantité suffisante, c'est un poison pour l'homme, mais il est apprécié de nombreux oiseaux qui sèment les graines dans leurs fientes.

C'est une essence buissonnante, souvent introduite dans les haies ornementales.

Habitat et distribution

En Europe, le nerprun est présent du centre de l'Angleterre jusqu'au sud de la Méditerranée et pour l'Asie on le trouve de l'ouest jusqu'au Kirghizistan vers l'est. On le trouve en France, Belgique, Suisse,. Il est cultivé en Amérique du nord.

En Suisse, on le trouve en particulier parmi les « buissons xérothermophiles sur sol neutre à alcalin » (Berbéridion) et dans la « chênaie buissonnante » (Quercion pubescenti-petraeae).

Propriétés

Les fruits contiennent des glycosides d'anthraquinones à propriétés purgatives. Leur consommation peut entraîner une purgation violente et un collapsus, suivant la quantité ingérée; l'empoisonnement est rare mais le fruit est dangereux pour les enfants.

Envahissant

Ce nerprun peut s'avérer localement envahissant en Amérique du Nord là où il a été introduit. Au Québec, il est considéré comme étant une plante nuisible à la biodiversité, car il est très compétitif face à la végétation indigène,.

Culture et usages

Comme son nom le suggère, le fruit et l'écorce de l'arbuste étaient autrefois utilisés comme purgatifs, mais leur toxicité (violents effets purgatifs et effets secondaires) fait qu'ils ont été abandonnés pour cet usage.

Des extraits de ses baies se révèlent très efficaces pour traiter la maladie du gros ventre (coccidiose) des lapins domestiques.

Son bois est dense et solide, mais peu utilisé.

Les fruits et les rameaux étaient récoltés autrefois, notamment dans le Comtat Venaissin, et utilisés pour leurs pouvoirs colorants comme teinture pour les tissus. C’est la « graine d’Avignon », bien connue des cartiers pour le jaune des cartes à jouer.

Plante-hôte

C'est la plante hôte de plusieurs papillons. Il nourrit les chenilles des Geometridae, la Laurencie douteuse Triphosa dubitata L.et la Laurencie du Nerprun Philereme transversata (Hufnagel). On y trouve aussi le Pieridae Gonepterix rhamni L. Le citron. La présence du mâle jaune vif est un indice de présence du nerprun purgatif dans les environs[réf. nécessaire].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

  • Forêt
  • Arbrisseau

Liens externes

  • (en) Référence BioLib : Rhamnus cathartica L.
  • (fr + en) Référence ITIS : Rhamnus cathartica L.
  • (en) Référence NCBI : Rhamnus cathartica (taxons inclus)
  • (fr) Référence Tela Botanica (France métro) : Rhamnus cathartica
  • (fr) Référence INPN : Rhamnus cathartica L., 1753 (TAXREF)

Bibliographie

  • Richard Fitter, Alastair Fitter et Marjorie Blamey, Guide des fleurs sauvages, Paris, Delachaux et Niestlé, , 7e éd., revue et corrigée (ISBN 978-2-603-01054-9).
  • Portail de la botanique
  • Portail de l’Europe

Où?

Famille(1)

WWW info


Continuer la recherche
f. Taille f. Taille f. Forme f. Bord Brindille Écorce la Taille La Graine Coquille g. Fleur Type f. Type
f. Taille  < 5 cm f. Taille  5-15 cm f. Forme  ordinaire f. Bord  lisse Brindille  contraire Écorce  rugueux la Taille  5-30 m La Graine Coquille g.  doux Fleur Type f.  bouquet Type  caduques
< 5 cm 5-15 cm ordinaire lisse contraire rugueux 5-30 m doux bouquet caduques
0 Se ressemblent (LA):
Buckthorn
Wegedoorn
Purgier-Kreuzdorn
Nerprun purgatif
Spino cervino
Espino cerva
Rhamnus cathartica [L.]



Définir l'écozone (région biogéographique)
select a region
© Copyright Nature.Guide Pays-Bas 2024 par RikenMon sauf indication contraire.